Raftul cu initiativa Book Archive

French 1

Effondrement. Comment les sociétés décident de leur by Jared Diamond;

By Jared Diamond;

Show description

Read or Download Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie PDF

Best french_1 books

Atlas de la littérature potentielle

Oulipo authors paintings

Additional info for Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie

Example text

Concernant les changements climatiques, nous avons aujourd’hui tendance à les associer au réchauffement de la planète causé par l’homme. En réalité, le climat peut soit se réchauffer soit se refroidir, se faire plus sec ou plus humide, ou devenir plus ou moins variable d’un mois à l’autre ou d’une année à l’autre, en raison de changements dans les forces naturelles qui conditionnent le climat et qui n’ont aucun rapport avec l’homme. On peut citer quelques exemples : les changements dans la chaleur dégagée par le soleil, les éruptions volcaniques qui envoient de la poussière dans l’atmosphère, les changements dans l’axe de la Terre par rapport à son orbite et les changements dans la répartition des terres et des océans à la surface de la Terre.

L’autre camp prétend que les inquiétudes des écologistes sont exagérées, voire infondées et que le maintien de la croissance économique et démographique est une chose possible autant que souhaitable. Ce camp-ci n’est reconnu sous aucune dénomination, je l’appellerai donc « non écologiste ». Ses partisans sont souvent originaires du monde des affaires et de l’économie, mais l’équation « non écologiste » = « pro-business » n’est pas fondée ; nombreux sont ceux qui dans le monde des affaires se disent écologistes, et nombreux sont ceux qui affichent leur scepticisme à l’encontre des affirmations des écologistes sans pour autant appartenir au monde des affaires.

Aujourd’hui encore, on constate une tendance chez l’homme à augmenter la production et le nombre des naissances dans les bonnes décennies, oubliant (ou, dans le passé, sans jamais s’apercevoir) que ces périodes fastes ne dureront sans doute pas toujours. Au moment où les bonnes décennies prennent véritablement fin, la société se retrouve avec une population supérieure à ce qu’elle peut supporter, ou ayant acquis des habitudes en contradiction avec les nouvelles conditions climatiques. ) Outre ces problèmes de changements climatiques, bon nombre de sociétés du passé ne disposaient d’aucun mécanisme de « soulagement » grâce auquel elles auraient pu importer d’autres régions au climat plus clément des surplus destinés aux régions souffrant de pénuries alimentaires.

Download PDF sample

Rated 4.22 of 5 – based on 37 votes