Raftul cu initiativa Book Archive

French 1

L’Orénoque et le Caura : Relation de Voyages exécutés en by Chaffanjon J.

By Chaffanjon J.

Jean Chaffanjon (1854-1913) used to be a normal heritage instructor within the French colony of Martinique who was once commissioned by way of the French minister of country schooling and high quality arts to discover the Orinoco Delta in Venezuela. The Orinoco had a virtually legendary acceptance as a resource of gold and occasional, and Chaffanjon in 1886-1887 was once the 1st ecu explorer within the quarter in nearly a hundred years. touchdown within the urban of Guayra, he travelled up of the continent's greatest rivers, the Caura and the Orinoco, documenting the region's geology and his encounters with the indigenous inhabitants. His account of the adventure used to be released in Paris in 1889, at a time while experience literature was once highly well known in Europe. The booklet comprises fifty six engravings and maps drawn by way of the French commute and nature artist Auguste Morisot. Chaffanjon's adventures have been the direct notion for Jules Verne's Le Superbe Or?noque.

Show description

Read or Download L’Orénoque et le Caura : Relation de Voyages exécutés en 1886 et 1887 PDF

Best french_1 books

Atlas de la littérature potentielle

Oulipo authors paintings

Extra info for L’Orénoque et le Caura : Relation de Voyages exécutés en 1886 et 1887

Example text

Je parcours sa plage, autrefois tres habitee; je n'y rencontre qu'un miserable rancho dont le LA BERNAVELLE. 29 toit etait forme par les arbres de la foret qui supportaient les hamacs. Le proprietaire, un Zambo, avait enleve une Indienne du haut Orenoque, laquelle lui a donne une fillette de belle venue. Gomme tous les autres riverains, il cultive des legumes, qu'il porte au marche de Bolivar. L'ile est couverte d'une forSt tres epaisse, qui a le camaracate pour essence principale. Dans les parties basses poussent le guayabier ou Psidium pomiferum, donnant un fruit excellent, la guayabe de riviere, dont les ramiers et les tourterelles sont tres friands.

Organisantunebattue vers la poinle ouest de l'ile, nous acculons sur les rochers trois cerfs, dont l'un tombe sous une de mes balles, et nous laissons les autres s'enfuir. Je photographie le passage qu'orne ua groupe de palmiers macanille d'un aspect gracieux. Je prepare ensuite quelques plantes, des orchidees entre autres et des echantillons de roche. A midi, la brise semble s'elever, nous mettons aussitot a la voile et nous nous engageons dans le rapide que nous franchissons sans accident, apres une heure de lutte, et nous nous trouvons en face de la Piedra, petit village sur la rive droite.

Je me rends a un carbet qu'on m'indique au milieu d'un champ de mais et derriere un bouquet d'arbres. J'y rencontre un homme, ses deux epouses, la mere et cinq petits enfants. Bien qu'elle ne soit ni permise ni autorisee, la polygamie se rencontre dans certains villages venezueliens parfailement civilises. L'individu n'a legalement qu'une compagne, mais il n'est pas rare, surtout parmi les riverains de l'Orenoque, de trouver la femme legitime suivie d'une ou deux concubines, avec lesquelles elle vit en tres bonne intelligence.

Download PDF sample

Rated 4.12 of 5 – based on 38 votes