Raftul cu initiativa Book Archive

French 1

La Méditerranée: Les Hommes et l’Héritage by Fernand Braudel

By Fernand Braudel

• Présentation éditeur : l. a. resource est là, dans l'espace méditerranéen, los angeles resource profonde de los angeles haute tradition dont notre civilisation se réclame. Je parle de cette half profane de l. a. tradition qui demeure l'objet d'une vénération dont les musées et les bibliothèques sont les temples. Quand, à Cleveland ou à Stockholm, on pense à Venise, à Rome, à Athènes, le désir est, bien entendu, de s'évader vers les plages ensoleillées d'une mer heureuse ; n'est-il pas aussi de revenir un second à ces lieux féconds dont on sait depuis l'enfance que des demi-dieux y menèrent une life moins terne et moins grossière ? Des hommes parfaits, qui parlaient un meilleur langage et possédaient des proportions justes. Quand nous rêvons d'accomplissement humain, de l. a. fierté et du bonheur d'être homme, notre regard se tourne vers los angeles Méditerranée.
• Sommaire : Un seul dieu (Roger Arnaldez) / Migrations (Maurice Aymard) / Le Miracle Romain (Jean Gaudemet) / Venise (Fernand Braudel) / l. a. famille (Piergiorgio Solinas) / L'Héritage (Georges Duby)

Show description

Read or Download La Méditerranée: Les Hommes et l’Héritage PDF

Best french_1 books

Atlas de la littérature potentielle

Oulipo authors paintings

Additional info for La Méditerranée: Les Hommes et l’Héritage

Sample text

L’islam s’est d’ailleurs confronté aux mêmes problèmes que le judaïsme et le christianisme. Annonçant le Dieu unique en pays païens, et d’abord en Arabie, il dut, lui aussi, islamiser de vieilles coutumes. C’est ainsi que la Ka’ba de La Mecque avec la Pierre Noire devint le centre religieux et que les rites du Pèlerinage (qui existait déjà à l’époque de la Jâhiliyya, « le temps de l’ignorance ») furent intégrés aux pratiques nouvelles. Plus tard, le développement du culte des saints et des confréries maraboutiques en Afrique du Nord en particulier fit ressurgir de vieilles pratiques et de vieilles croyances berbères.

Que les trois religions adoratrices d’un seul Dieu soient vouées à rester séparées. Et pourtant, il est écrit : « Que se souviennent et que reviennent au Seigneur tous les confins de la terre, et que devant sa face se prosternent toutes les familles des nations » (Psaume 22, 28-29). « Hommes ! Ayez la crainte de votre Seigneur qui vous a créés à partir d’une personne unique » (Coran, 4, 1).  » Athènes et Jérusalem, en essaimant sur tout le pourtour de la Méditerranée, ont fondé par le concours de leurs cultures philosophiques et religieuses la civilisation du monde occidental.

De son côté l’islam niait avec horreur la Trinité et l’Incarnation. Quant aux juifs, il semble d’abord qu’ils auraient pu, d’un point de vue abstrait, être sensibles à l’enseignement coranique. Les ressemblances entre le judaïsme et l’islam sont profondes, et le Dieu de la Bible a bien des traits communs avec le Dieu du Coran. Mais l’islam admet la prophétie de Jésus et sa conception virginale ce que les juifs ne pouvaient accepter. Surtout, les Fils d’Israël trouvaient dans le Coran leur histoire pratiquement escamotée.

Download PDF sample

Rated 4.85 of 5 – based on 7 votes